Site Loader

Être électricien professionnel nécessite d’avoir du sang-froid et de la précision. Malgré les équipements tels que les gants en caoutchouc, les risques d’électrocutions mortelles sont élevés. Cela reste pourtant un métier passionnant, car il offre la possibilité de participer à la construction de systèmes utiles et importants. Il y a cependant quelques points à savoir avant de se lancer dans ce métier, surtout en matière de formation pour développer ses compétences.

Obtenir le diplôme

Il faut suivre une formation en vue d’obtenir un diplôme prouvant que vous avez les connaissances nécessaires pour cette profession. Que vous comptiez travailler dans une entreprise ou en tant qu’artisan indépendant, le diplôme est requis. En effet, le dépannage électrique ne peut pas être effectué par n’importe qui. Une électrocution peut être mortelle. Il convient donc de laisser cette tâche à quelqu’un qui s’y connait. Durant sa formation, le futur électricien en apprendra un peu plus sur les normes mises en vigueur ainsi que les divers procédés à suivre. Il s’informera aussi sur les diverses précautions à prendre pour se protéger et protéger une installation. La durée de la formation, qu’elle soit en ligne ou non, dure deux ans. Une fois le CAP obtenu, vous aurez franchi l’étape la plus longue. Il ne vous reste plus qu’à vous tenir au courant des lois en vigueur et des normes afin de pouvoir exercer en toute légalité.

S’informer sur les lois

Avant de devenir un véritable électricien pouvant travailler en indépendant, la loi impose certaines conditions. Tout d’abord, il faut avoir effectué un stage d’au moins un an une fois le CAP obtenu après le cursus de deux ans. Ensuite, l’électricien doit disposer d’une assurance professionnelle pour se prémunir des accidents qui pourraient arriver durant l’exercice de ses fonctions. Cette assurance garantit aussi l’authenticité et la qualité des produits utilisés pour rendre service à un client. Concernant ces services, l’artisan devra assurer une transparence des prix. Il devra aussi posséder un compte bancaire spécifique à son activité. Et pour finir, il ne pourra prétendre au titre de « maitre d’ouvrage » qu’après deux ans de pratique. Ce titre lui permettra de trouver plus facilement les chantiers dans lesquels il pourra exercer. Et pour pouvoir travailler dans le respect des normes, il faut aussi avoir en sa disposition les matériels adéquats.

S’équiper des bons matériels

Si vous souhaitez devenir électricien, en plus de la formation et de la connaissance des lois régissant le métier, vous devrez vous équiper. Il y a les bottes et le casque spécifique au travail sur chantier ainsi que la combinaison et les gants isolants que vous devrez avoir. Les gants sont importants, car ils limitent les risques d’électrocution. En effet, aussi méticuleux que vous soyez, divers incidents peuvent parfois survenir. Il y a aussi d’autres instruments qui vous serviront à dépanner ou à installer un système électrique. Vous en apprendrez sûrement plus sur ces outils et leurs utilisations au cours de votre formation. Il faut également noter que les assurances prennent en compte l’utilisation des matériels en cas d’accidents. Votre assurance professionnelle peut refuser de vous couvrir si par exemple l’électrocution est due à un oubli du port de gant en caoutchouc. En d’autres termes, le port de gants est obligatoire.

Post Author: admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *